Zoom Optique | Les amétropies
11645
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-11645,mkd-core-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-4.8.0.1,vc_responsive
 

Les amétropies

LES AMÉTROPIES

QU’EST-CE QUE LA MYOPIE?

Vous voyez net de près mais flou de loin? Vous plissez des yeux pour voir net?
Vous êtes peut-être myope.

L’oeil myope est un peu trop puissant. L’image d’un objet se forme trop en avant de la rétine. La rétine enregistre et transmet au cerveau une image floue.
En vision de loin, l’oeil myope voit flou.
En vision de près, il peut voir net car l’image se déplace dans le même sens que l’objet, elle se rapproche de la rétine, mais pas à toutes les distances. La personne myope a donc besoin de ses lunettes pour voir net au loin.

CORRECTION DE L’OEIL MYOPE

Pour corriger une myopie, il est nécessaire de faire diverger la lumière. Ce sont les verres négatifs qui permettent aux rayons de converger correctement sur la rétine. On les appelle également « divergents ». Le verre myope est fin au centre et épais au bord.

QU’EST-CE QUE L’HYPERMÉTROPIE?

Vous voyez net de loin mais flou de près? Vous avez, le plus souvent le soir des maux de tête ou la sensation que vos yeux tirent?
Vous êtes peut-être hypermétrope.

L’oeil hypermétrope est un oeil trop faible. L’image d’un objet vient se former non pas sur, mais en arrière de la rétine.
L’hypermétrope peut voir net, sans correction, un objet éloigné. Pour cela, le cristallin se gonfle. En modifiant sa courbure il augmente sa puissance. Cela a pour effet, si cette accommodation est suffisante, de ramener l’image sur la rétine. La vision sera donc nette mais fatigante.
En vision de près, si on rapproche un objet de l’oeil hypermetrope, l’image s’éloigne encore plus de la rétine. L’oeil doit donc accommoder encore plus qu’en vision de loin pour tenter de rétablir l’image sur la rétine.

De près ou de loin, l’hypermetrope adapte toujours sa vision, ce qui provoque une fatigue visuelle. Quand l’accommdation n’est pas suffisante, la vision reste floue.

CORRECTION DE L’OEIL HYPERMETROPE

Pour corriger une hypermétropie, il est nécessaire de faire converger d’avantage la lumière. Ce sont les verres positifs qui permettent aux rayons de converger correctement sur la rétine. On les appelle également « convergent ». Le verre hypermetrope est épais au centre et fin au bord.

QU’EST-CE QUE L’ASTIGMATISME?

Vous confondez parfois certaines lettres? Vous avez la sensation de voir flou?
Vous êtes peut être astigmate.

L’oeil astigmate présente un défaut de la cornée. sa forme n’est plus sphérique mais torique : elle présente des rayons de courbures différentes, comme un ballon de rugby. Par conséquent, les faiceaux lumineux ne convergeront pas en un même point : la vision sera déformée avec des directions plus floues.

L’ASTIGMATISME PEUT SE CUMULER AUX AUTRES DEFAUTS VISUELS.

Pour compenser un astigmatisme, le verre correcteur doit ramener tous les rayons lumineux en un seul point sur la rétine. Pour ce faire, on va proposer un verre « torique », qui compense les défauts de puissance de l’oeil.

QU’EST-CE QUE LA PRESBYTIE?

Vous voyez net de loin mais flou de près et ressentez une certaine fatigue visuelle? Vous avez besoin d’éloigner vos brads pour lire, de plus de lumière?
Vous êtes peut-être presbyte.

C’est un trouble visuel naturel qui apparaît généralement après la quarantaine.
Avec l’âge, le cristallin perd de son élasticité. Sa capacité à se déformer se réduit et son pouvoir d’accommodation diminue. L’image n’est plus ramenée correctement sur la rétine et la vision est floue. La presbytie peut se cumuler aux autres défauts visuels.

La myopie et la presbytie :
Si la myopie est faible, l’œil myope est favorisé : dans la plupart des cas il suffira d’enlever ses lunettes pour voir net de près, l’adaptation est facile.

L’hypermétropie et la presbytie :
À l’inverse, l’œil hypermétrope ressentira les effets de la presbytie plus tôt car son cristallin utilise déjà une partie de ses capacités d’accommodation en vision de loin.

CORRECTION DE LA PRESBYTIE

Pour voir confortablement de près, le presbyte aura besoin d’une puissance supplémentaire qui compensera le manque d’accommodation. Il s’agit de « l’addition » qui s’ajoutera à une éventuelle correction.

QU’EST-CE QUE LE STRABISME?

Le strabisme résulte d’une mauvaise coordination entre les deux yeux qui ne se fixent pas dans la même direction.

Il peut être « convergent » (l’enfant louche) ou « divergent » (les yeux regardent vers l’extérieur). Par conséquent, les yeux envoient deux images distinctes au cerveau. Celui-ci essaye d’en neutraliser une des deux, afin de n’avoir qu’une image nette. Par conséquent, l’œil dont l’image est systématiquement « ignorée » devient rapidement inactif, ce qui entraîne une baisse de la vision qui peut devenir irréversible.

CORRECTION DU STRABISME

Plus tôt le strabisme est diagnostiqué, meilleur est le pronostic. Pour le corriger, il existe plusieurs solutions.

La Correction optique :
Quand il s’agit d’hypermétropie, la première étape consiste à corriger la vision de loin de façon à relâcher l’accommodation et donc la convergence.

La pénalisation :
Le principe est de solliciter l’œil le plus faible. Pour cela, l’opticien peut poser un Ryser, un filtre collé sur le verre des lunettes du coté du meilleur œil, ou bien un prisme qui permet de fusionner les images des deux yeux. Le cerveau ne reçoit plus qu’une image unifiée. Le prisme est en général associé à des séances d’orthoptie. Il peut être intégré au verre ou « collé ».
Il peut aussi être prescrit des séances de rééducation chez un orthoptiste, pour rééquilibrer cet écart entre les deux yeux.

NOS COMPÉTENCES
Notre magasin

Notre magasin

NOS COLLECTIONS